Héro communautaire

Gisèle Lalonde

Retour à la série

le samedi 29 octobre 2016 à 13 h 00

Synopsis de l'épisode

Chaque communauté francophone a eu sa lutte - la bataille qui la définit. Pour la communauté d’Ottawa, cette lutte fut la lutte pour l’Hôpital Montfort. Et à la tête de cette lutte, une femme forte : Gisèle Lalonde.

Biographie

Gisèle Lalonde

Gisèle Lalonde était à la tête de SOS Montfort, mouvement communautaire qui empêche la fermeture du seul hôpital francophone dans la région d’Ottawa (et le seul établissement d’enseignement médical francophone à l’ouest du Québec). L’effort finit par sauver l’hôpital Montfort (fermeture avait été recommandée en 1997 par la Commission de restructuration des services de santé de l’Ontario).

Suite à la cause SOS Montfort, des nouveau-brunswickois demandent son appui concernant des hôpitaux francophones de leur région. Elle s’y rend. Le gouvernement voulait fermer, entre autres, l’hôpital Enfant-Jésus, mais suite à un discours éloquent de Mme Lalonde devant l’hôpital, il décide d’abandonner le projet de fermeture. Le nom Gisèle Lalonde n’est pas doux à leurs oreilles.

Ce qui la motive : l’injustice envers les francophones dans une communauté dite bilingue, et la valorisation de ce qui lui tient personnellement à cœur : la langue et la culture francophone.